MENU
Contact rapide : 04 78 66 06 18
La Force de la différence
Accueil / Entreprises adaptées et nouveaux métiers

Les nouveaux métiers en entreprises adaptées, ou comment évolue l’emploi des travailleurs handicapés

Alors que le gouvernement est en pleine refonte de la loi handicap de 2005, coup de projecteur sur les entreprises adaptées, acteurs majeurs s’il en est dans le fameux monde du handicap.

Qui sont ces entreprises adaptées et que font-elles  ? Les entreprises adaptées évoluent face à tous les changements, tant législatifs que structurels. Lorsque l’on évoque le monde du handicap, nous avons en tête cette image d’Epinal du travailleur handicapé en ESAT, occupant un poste peu qualifié et sans montée en compétences possible. Le contexte, pour nombre d’entreprises adaptées change et de fait les salariés sont impactés. Ici un panorama de ces métiers en mutation, alors que ces structures embauchent à plus de 90% en CDI, des travailleurs en situation de handicap qui pour 75% d’entre eux ne sont pas qualifiés.

 

L’entreprise adaptée et ses métiers : des activités diversifiées et axées sur le tertiaire

Une EA (entreprise adaptée), c’est une entreprise régie par le droit commun et qui, pour les deux tiers d’entre elles, déployaient en 2015 au moins 3 activités et au moins 5 activités pour un quart de celles-ci (source : UNEA).

Sur la même période, on observe via l’UNEA que 42% de leurs activités sont de la prestation de services, le reste étant assez divers : gestion des espaces verts, entretien de locaux, conditionnement, restauration, tri et collecte…

La réduction des aides annoncée par le gouvernement pour 2018 (moins 22% sur les subventions spécifiques) peut toutefois interpeller le monde du handicap. Cela interroge ce secteur d’activité, inclusif et hétérogène, alors que de dernier est en train de se moderniser.

 

Focus sur les nouveaux métiers en entreprise adaptée

On est ici en droit de parler d’une révolution silencieuse, portée par des entreprises pionnières en la matière.

Il existe des EA spécialisées qui innovent dans les métiers du numérique. Les agences de communication web et print en sont un exemple.

Handishare n’est évidemment pas en reste, dont la volonté d’innover a été récompensée fin 2016 par Google, ce dernier lui octroyant le 1er prix des « Moteurs de réussite Française» fin 2016.
Il existe aussi d’autres EA dont le cœur de métier concerne les fonctions support : gestion, achats, RH, Handishare s’illustrant également dans ces deux derniers domaines. Avec, en filigrane, une volonté d’innover d’un point de vue tant opérationnel que social.

Ce sont donc de nouvelles prestations intellectuelles qui émergent, créant des métiers innovants et s’inscrivant plus particulièrement dans le sillon du numérique.

 

Handicap et compétences : loin d’être inconciliables !

On l’a compris : face aux évolutions législatives, mieux vaut s’armer de compétences et s’adapter.

Le « plafond de verre » des compétences en EA peut être dépassé et le défi majeur pour les 800  EA (et leurs 33 000 salariés) est sans doute de montrer qu’aucun secteur n’est inaccessible.

La difficulté est toutefois, pour les structures d’accompagnement (Cap Emploi, notamment), de trouver les bons profils et montrer aux entreprises parties prenantes, que les compétences ne sont pas le fait simplement de quelques travailleurs handicapés dits « happy few ». Dans un mouvement analogue, il faut pour l’entreprise adaptée convaincre – et Handishare en est la preuve gagnante – les clients que des métiers innovants et à valeur ajoutée peuvent être exercés par des salariés en situation de handicap.

Une évolution des métiers en plein essor et au final bénéfique pour toutes les parties ! Alors, les EA montrent-elles la voie vers une société plus inclusive et respectueuse de l’humain ?

 

Nos Références
nos LABELS
Direccte
HANDISHARE est une SAS sous statut d’entreprise adaptée.
Sous agrément de la DIRECCTE, un pourcentage du montant de la facture de sous-traitance peut-être déduit de la contribution AGEFIPH ou FIPHFP.
Minimum 6 characters