MENU
Contact rapide : 04 78 66 06 18
La Force de la différence
Accueil / formation travailleur handicapé

Formation travailleur handicapé

Quelles aides pour la formation d’un travailleur handicapé ?

La formation professionnelle, aussi appelée formation continue ou développement des compétences, est un droit pour chaque salarié. Son objectif est de permettre l’insertion ou la réinsertion professionnelle mais aussi le maintien dans l’emploi. De plus, la formation d’un travailleur handicapé lui permet de monter en compétences. Comme tous les  salarié, ils ont des besoins en formation et les mêmes droits. Ils ont accès à toutes les formations de droit commun, mais également à des formations plus spécifiques dédiées aux travailleurs handicapés.

 

Parmi les formations accessibles à tous, on compte les formations diplômantes et professionnalisantes, les remises à niveau, la formation en alternance, les contrats de professionnalisation et la validation des acquis d’expérience. Afin de lutter contre les difficultés d’insertion professionnelles des personnes en situation de handicap constatées ces dernières années, la nouvelle loi pour la liberté de choisir son Avenir Professionnel du 5 septembre 2018 facilite l’accès à la formation dans les Centres de Formation d’Apprentis (CFA). Ainsi, un référent handicap sera nommé dans chaque CFA et une aide supplémentaire sera attribuée afin d’adapter les enseignements et les postes de travail des apprentis en situation de handicap.

 

En complément, les personnes handicapées peuvent disposer de formations prises en charges par des structures spécialisées sur le handicap, telle que la Maison Départementale des Personnes  Handicapées (ou la Maison Départementale et Métropolitaine des Personnes Handicapées pour certains départements comme le Rhône). Cela inclut des stages de pré-orientation ou de rééducation professionnelle, mais aussi des formations à la reconversion professionnelle. En plus de Pôle Emploi, il existe d’autres structures qui accompagnent les travailleurs handicapés, comme Cap Emploi – Sameth. En effet, cette structure aide les personnes en situation de handicap dans l’élaboration et la validation d’un projet de formation dans un but, soit transitoire (reconversion professionnelle…), soit pour évoluer dans leur domaine professionnel.

 

Sur le parcours de formation du travailleur handicapé, la loi du 2 septembre 2018 introduit aussi une nouvelle règle sur le Compte Personnel de Formation (CPF) : dans le cas des personnes en situation de handicap, il sera majoré pour certains. Les personnes handicapées des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) auront des droits d’un montant de 800 € par an (plafonné à 8000 €), contre 500€, (plafonné à 5000€), pour l’ensemble des salariés.  Par ailleurs, les salariés en situation de handicap seront éligibles au CPF de transition professionnelle dans l’optique d’un changement de métier ou de profession. ils ne devront pas obligatoirement remplir le critère d’ancienneté de 2 ans dans l’entreprise qui sera supprimé pour eux au 1er janvier 2019

 

Le Saviez-Vous ? 80% des personnes en situation de handicap (déclaré) ont un niveau bac ou infra bac


Quelles aides pour le maintien dans l’emploi ?

Du côté des entreprises, l’AGEFIPH propose de nombreuses aides, afin qu’elles puissent former leurs salariés en situation de handicap, parfois alors même que le handicap affecte dans le temps les capacités du salarié. Cela correspond ainsi par exemple aux aides de maintien pour l’emploi. Elles interviennent lorsque le salarié est menacé dans son emploi suite à la découverte ou à l’aggravation d’un handicap. La formation vise alors à permettre au salarié son maintien dans l’emploi, en lui enseignant des compétences nécessaires, malgré des capacités professionnelles parfois plus réduites.

 

Cap Emploi – Sameth accompagne aussi les employeurs dans leur démarche d’insertion et de maintien de personnes en situation de handicap par le biais de services dédiés et d’aides financières.

 

A propos des fonctionnaires, la formation du travailleur handicapé dans la fonction publique relève du FIPHFP qui accompagne l’agent en situation de handicap mais aussi l’employeur.

 

Au final, le financement de formation pour un travailleur handicapé est tout à fait réalisable, que la demande émane du salarié ou de l’employeur dans le cadre du maintien dans l’emploi, mais aussi dans le cas de personne en situation de handicap demandeur d’emploi. Cela vise à favoriser l’emploi des travailleurs handicapés et leur recrutement par les entreprises.


L’exemple d’HANDISHARE

Handishare entreprise adaptée emploie 100% de travailleurs handicapés. Leur formation est un défi permanent et une réalité quotidienne. L’entreprise assure plusieurs dizaines d’heures de formation par an, que ce soit en interne, ou en externe. En effet, les clients dispensent parfois des formations sur leurs métiers, leurs procédures afin que les missions confiées soient réalisées avec la plus grande qualité possible.

Cet investissement en faveur de la formation des travailleurs handicapés représente toutefois des conséquences positives sur le long terme, et Handishare est à même de réaliser des prestations, dont la qualité est largement reconnue par ses clients.

 

La montée en compétence de ses équipes, et leur adaptation permanente aux défis quotidiens imposés par les clients témoigne de la réelle utilité des formations, et de leur effectivité.

 

Vous souhaitez postuler chez Handishare ? Envoyez votre candidature.

Nos Références
nos LABELS
Direccte
HANDISHARE est une SAS sous statut d’entreprise adaptée.
Sous agrément de la DIRECCTE, un pourcentage du montant de la facture de sous-traitance peut-être déduit de la contribution AGEFIPH ou FIPHFP.
Minimum 6 characters